Accueil > Citations > Cette voix (1975) – Robert Pinget

Cette voix (1975) – Robert Pinget

Pulvériser c’est réduire en poussière.
Légende ce qui doit être lu.
Pied à pied cette rédemption.
Mais alors moi qui vous cause ceusses qui la renient je les comprends.
[…]
Le doux avril ouais.
La malchance ouais.
Le rêve ah bénédiction venez.
Le temps où il surgissait d’une citrouille nous allons voir nous allons dire nous allons ouais refaire des phrases seul moyen de les liquider. Une grande phrase qu’il faudra bien désavouer pour resplendir hors de l’affreux ossuaire.

Publicités
Catégories :Citations Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :