Accueil > Citations > Misérable miracle : la mescaline (1956-72) – Henri Michaux

Misérable miracle : la mescaline (1956-72) – Henri Michaux

Ce fut aussi la fois de la fracture, béante et pour longtemps peut-être béante, ainsi qu’il arrive avec une femme possédée, mais de qui on restait indépendant, lorsqu’un jour par une sorte d’inattention ou d’attendrissement plus grave que l’amour, vous vous abandonnez et elle entre en vous à une vitesse de torrent et pour n’en plus sortir.

Publicités
Catégories :Citations Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :