Accueil > Citations > Le Baphomet (1963) – Pierre Klossowski

Le Baphomet (1963) – Pierre Klossowski

A peine sur ces propos ont-ils vidé leurs coupes que, attablé un peu plus à l’extrémité, entre le Visiteur et le Sénéchal, l’un des dignitaires se lève : le Grand Maître n’aurait-il pas jusqu’alors reconnu en lui le Commandeur de Saint-Vit, lui aussi convive présent à ce repas solennel? Le voici debout qui tout pâle, ne cessant de secouer la tête, quitte la table et va presque chancelant vers le fond opposé de la salle : il disparaît. Pourquoi le Grand Maître respire-t-il maintenant plus librement? Il déteste ce souffle qui s’est ouvert à lui tel un abîme : quand donc? Quelque chose depuis lors les modifie l’un et l’autre, qui demeure cependant.
Si bien qu’une main d’adolescent, la même depuis toujours, de nouveau vient de lui verser à boire, main aux doigts effilés où brillait un diamant. Le jeune garçon est là, derrière le siège du Frère Lahire lequel fait face au Grand Maître et au nouveau Chapelain, assis à la dextre de Sire Jacques; et plus à l’extrémité, entre le Visiteur et le Sénéchal, le Commandeur… La situation est la même : Ogier de nouveau s’est rangé parmi les autres pages, ses aînés. Le Grand Maître va tout de suite s’apercevoir de la pureté de ses traits, de la grâce de sa taille; déjà il s’apprête à demander à Lahire : « Qui vient de nous servir?… »
Mais une éternité s’est réfléchie dans l’eau du diamant du page, laquelle vient de couper l’éternité du Grand Maître : c’est à ce moment qu’il parle comme si de n’avoir vécu jamais sur terre fût pour lui, Grand Maître, son état essentiel.

Publicités
Catégories :Citations Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :