Accueil > Citations > Aurora (1928) – Michel Leiris

Aurora (1928) – Michel Leiris

Lorsque Dieu, de sa substance de vieillard, eut tiré le monde quelques minutes-éternité avant de mourir (car l’univers n’est que la cendre d’un dieu mort), la Pierre philosophale fit entendre la première rumeur de ses vertèbres délicates, vagissement pareil au cri plaintif que pousse la mandragore, quand on l’arrache de l’humus entourant la potence sous le signe de laquelle ses fibres se sont formées. Ce gémissement, monté d’une cave inconnue où mûrissait le vin futur des actes, fut le premier dont résonna l’univers en gésine et ses syllabes rocheuses constituent le vrai nom humain de la Pierre, nom que plusieurs personnes connaissent et prononcent quelquefois, bien que pas une d’entre elles ne sache à quel objet miraculeux ce nom s’applique en vérité. Cette pierre née de la terre mordue au rouge par le premier rayon solaire est en correspondance  si parfaite avec le mot qui la désigne qu’il suffirait seulement de savoir en décomposer chaque syllabe et chaque lettre pour qu’elle se dresse dans toute la gloire de sa nature réelle et l’éclat fulgurant de ses propriétés. Mais une pareille dissociation est impossible à la plupart des hommes, parce qu’il faudrait pour cela pouvoir poursuivre les variations du nom de la Pierre jusqu’aux ultimes ramifications de leurs sonorités, travail dont aucun homme jusqu’à présent ne s’est montré capable, à cause de l’esprit à la fois rigide et multiforme qu’il faut savoir y apporter.

La Pierre philosophale naquit donc en même temps que le monde, mais elle n’est pas soumise comme lui au joug de l’espace et du temps, lourd madrier bon seulement pour ce gros bœuf lent et morose qu’est l’univers avec ses entrailles empuanties par l’herbe de tristesse, et non pour elle, réceptacle sans poids des infinies métamorphoses, quand les osselets friables de la vie et de la mort, dans la paume du destin, se choquent à en craquer.

Publicités
Catégories :Citations Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :