Accueil > Citations > Real Presences (1989) – George Steiner

Real Presences (1989) – George Steiner

The arts are most wonderfully rooted in substance, in the human body, in stone, in pigment, in the twanging of gut or the weight of wind on reeds. All good art and literature begin in immanence. But they do not stop there. Which is to say, very plainly, that it is the enterprise and privilege of the aesthetic to quicken into lit presence the continuum between temporality and eternity, between matter and spirit, between man and « the other. » It is in this common and exact sense that poiesis opens on to, is underwritten by, the religious and the metaphysical. The questions: « What is poetry, music, art? », « How can they not be?, « How do they act upon us and how do we interpret their action? », are, ultimately, theological questions.

 

Publicités
Catégories :Citations Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :